September 28, 2010

Sea shells (2)…



8 comments:

Jean Marie Drouet said...

belle lumière sur ce coquillage

Helen Ström said...

Merci Jean Marie,
C'est drôle, parce que le fait de mettre les dessins ici sur ce blog me fait voir et me réfléchir sur les chose à améliorer. Voir ce qu'il faut essayer de travailler la prochaine fois ou au moins garder en tête.
J'adore me concentrer sur la lumière et les ombres, les faire vivre. Chaque dessin est une découverte pour l'instant, car ça fait pas trop longtemps que les choses se mettent peu à peu en place. Il faut travailler beaucoup maintenant pour en profiter au maximum, car le chemin est encore longue avant d'arriver a aboutir des projets de plus "grande ampleur". Ici sur ces coquillages j'aurais du nuancer d'avantage les ombres sur la deuxième version car elle est un peu banal, trop uni et pas très compréhensible avec cette couleur bleu trop tranchante trop banale. Il manque du "chaud" dedans. Mais revenir dessus il vaut mieux pas, faudrait plutôt recommencer un nouveau dessin en gardant les conclusions en tête.
C'est passionnant de voir le dessin sortir de la feuille blanche je trouve. Le faire vibrer, dans l'ombre tout comme dans la lumière par le seul jeux des valeurs. La couleur amplifie les effets met en valeur, mais les valeurs sont la structure de l'œuvre.
Bon, toi tu connais tout ça ! Mon commentaire intéressera, enfin je l'espère, d'avantage quelqu'un qui se pose plus de questions sur les rendus des ombres et lumières.

arhitectul said...

C'est bien lire tes commentaires, même derrière le texte, comme ça.
J'ai trouvé surprenantes et vives les couleurs dans ces deux aquarelles, c'est pour ça que je n'ai pas lu l'effet simplificateur des ombres bleues dans la deuxième. Le tout m'a donné, plutôt, l'envie de gouter la joie de la lumière (ou du couple lumière / ombre).

suzanne cabrera said...

Gorgeous....just gorgeous. THIS is the way I want to paint. It looks so effortless, though I'm certain it isn't.

Helen Ström said...

Thank you for all your kind comments!!
But maybe I should stop commenting my drawings??
Maybe it takes away the "mistery" about a drawing... and maybe it doesn't matter that I see what's not working... when the result is quite satisfaying regardless the errors. Should I keep quiet and just accept the compliments?
Suzanne, I'm glad that it looks effortless because I tend to like that quind of drawings too. To achieve it I try to have in mind some quind of "active" state, trying to feel and execute in a "busy" state although stay very concentrated on what I see and do.
Oh well, I just said I wouldn't talk about what I do? It is going to be diffuclt to keep quiet! : )

Vicky said...

Helen-I just read your comments on Urban Sketchers, and I could really relate to the feeling of understanding that comes with drawing something. Curiosity led me to your blog and I'm so glad I looked. Your watercolors and your exquisite pen and ink drawings are wonderful.
So glad you started a blog.

Jean-Baptiste Pelardon said...

Je viens juste d'arriver ici : quelle énergie ! J'aime beaucoup les rouges et les violets dans les ombres du premier, et la qualité de la touche, vivante, autonome, spontanée. Vous touchez parfois à l'abstraction, comme l'essence secrète du sujet.
Je vais souvent venir faire le détour par ici :-)
Sincèrement,
JBP

Ghislaine BRUNO said...

Helen, dans ces aquarelles je vois essentiellement de la lumière, de la vivacité (les jolies petites taches brunes) et de subtiles couleurs. Mais c'est bien que tu commentes des croquis car un blog est un lieu d'échanges, pas juste d'exposition...